L’enfant prodigue vu par Pierre Lussier

Le retour de l’enfant prodigue, une peinture de Pierre Lussier

Il est frappant de constater à quel point la parabole de l’enfant prodigue n’a rien perdu de sa vérité et de sa puissance universelle deux mille ans après que Jésus nous l’ait donnée.

En la laissant prendre forme sous mon pinceau, j’ai compris que j’étais moi-même ce fils, mais aussi ce père et ce frère. Je me suis laissé envahir par chacun des sentiments que ces trois personnages ont pu éprouver et pleurer sur mon propre cœur qui tantôt se donne et tantôt se refuse pour son plus grand malheur, mais qui toujours est aimé et tendrement attendu.

Il m’a été facile et agréable de transposer la scène dans notre monde contemporain, celui qui m’ a été assigné par le Père pour que je l’y trouve selon sa mystérieuse sagesse.

Pierre Lussier


Cet article fait partie de la série intitulée « Parcours d’artistes chrétiens » dans laquelle ceux-ci sont invités à partager une œuvre en commentant le parcours qui a mené à sa réalisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :